Tremplin Entreprises

ACCES RAPIDE

Téléchargement Facebook Agenda Imprimer page

Transition énergétique

Le Plan Climat Bruche Mossig

Tout savoir sur le plan climat

Qu’est-ce qu’un PCAET ? 

Un Plan Climat Air Energie Territorial ou PCAET est un document pour organiser la transition énergétique d’un territoire. A la fois stratégique et opérationnel, il prend en compte l’ensemble de la problématique climat-air-énergie autour de plusieurs axes d’action : 

  • La sobriété énergétique ; 
  • La réduction des émissions de gaz à effet de serre ;
  • Le développement des énergies renouvelables ;
  • L’adaptation au changement climatique ; 
  • La qualité de l’air ;

Mis en place par la collectivité pour une durée de six ans, il s’applique à l’échelle d’un territoire donné et a vocation à mobiliser et impliquer tous les acteurs (entreprises, associations, citoyens…). Il comprend un diagnostic, une stratégie, un programme d’action et un dispositif de suivi et d’évaluation.

Pour en savoir plus :  

 « Elus, l’essentiel à connaître sur les PCAET » (plaquette pour découvrir)

Cette plaquette permet de découvrir en quelques pages les grandes lignes de l’évolution réglementaire des PCAET ainsi que les conditions de mise en œuvre et d’entrée en application. 

« PCAET, comprendre, construire et mettre en œuvre » (guide pour approfondir)

Ce guide explique et développe toutes les composantes d’un PCAET, à l’appui de nombreux exemples de leviers d’actions, de compléments méthodologiques, techniques et bibliographiques.

 

Diagnostic & enjeux

Le PCAET vise deux objectifs :

  • Atténuer les émissions de gaz à effet de serre pour limiter l’impact des activités du territoire sur le changement climatique ;
  • Adapter le territoire au changement climatique pour réduire sa vulnérabilité

Des diagnostics sur chacun de ces aspects ont été réalisés par l’ADEUS (Agence de Développement et d’Urbanisme de l’agglomération Strasbourgeoise) pour identifier les enjeux spécifiques du territoire.

Pour en savoir plus :  

Infographie : Diagnostic PCAET & effets du changement climatique sur le territoire Bruche Mossig (Doc PETR)

Synthèse du diagnostic Air Climat Energie (Doc ADEUS)

Synthèse de l’analyse de la vulnérabilité climatique (Doc ADEUS)

Diagnostic PCAET 1/2 : Analyse de la vulnérabilité climatique (Doc ADEUS) – 50p

Diagnostic PCAET 2/2 : Diagnostic Air Climat Énergie (Doc ADEUS) – 104p

 

 

Stratégie et programme d’action

Élaboration de la stratégie territoriale

Conscient que la réussite de son Plan Climat passe par la mobilisation des acteurs et les habitants, le PETR Bruche Mossig a mis en œuvre une large concertation afin de partager le diagnostic et d’échanger sur les enjeux et les pistes d’actions.

Le livre blanc constitue la mémoire de ces travaux de concertation et de co-construction, réalisés en 2019.

Sur la base des résultats du diagnostic et des enjeux identifiés lors de la concertation, le PETR Bruche Mossig élabore actuellement sa stratégie territoriale. Des objectifs stratégiques et opérationnels sont en cours de définition. La stratégie provisoire a été présentée lors d’une conférence des Maires en octobre (Présentation de la conférence).

 

Une stratégie en 4 axes et 12 objectifs

La stratégie de transition écologique du PETR se décline autour de quatre grands axes dont un transversal, déclinés en douze objectifs.

 

 

AXE 1 : VERS UN MODÈLE TERRITORIAL DE SOBRIÉTÉ

Le territoire du PETR Bruche Mossig est aujourd’hui relativement consommateur d’énergie, du fait d’une activité économique et industrielle soutenue mais également d’un bâti résidentiel et tertiaire parfois vieillissant et souvent sous-performant sur le plan énergétique, en particulier dans le massif vosgien.

En tenant compte de cette particularité, les élus et habitants du PETR ont pris conscience d’une priorité à accorder aux actions devant permettre de réduire la facture énergétique du territoire par une réduction nette des consommations d’énergie. La sobriété énergétique fera l’objet d’une dynamique volontariste dans trois domaines :

  • Auprès des particuliers,
  • Au sein même du patrimoine des collectivités,
  • Auprès des entreprises et industries.

 

AXE 2 : L’AUTONOMIE COMME LEVIER DE DEVELOPPEMENT TERRITORIAL

Fort de son dynamisme démographique et économique, le PETR Bruche Mossig profite d’un tissu économique diversifié, et génère chaque année des richesses nouvelles.

Le territoire souhaite aujourd’hui recentrer sa production de ressources et limiter ses approvisionnements extérieurs pour tendre vers une économie plus territorialisée. Il s’agit dès lors d’accompagner les entrepreneurs et d’orienter la création de richesses vers les secteurs de la transition écologique et l’économie territoriale : l’alimentation, les énergies renouvelables, ou encore l’économie circulaire. Trois orientations majeures sont projetées :

  • Le développement des énergies renouvelables locales,
  • Le recentrement de la production agricole et de l’approvisionnement alimentaire,
  • Une stratégie de formation et de soutien ciblée pour les filières de la transition écologique.

Cette réorientation permettra, d’une part, de limiter la dépendance du territoire aux ressources extérieures (et aux coûts financiers et environnementaux qui leurs sont associés) et d’autre part, de créer de nouveaux emplois locaux à forte valeur ajoutée et préservant localement les ressources naturelles, la santé, et le cadre de vie.

 

AXE 3 : LE MAINTIEN D’UN CADRE DE VIE DURABLE ET DÉSIRABLE

Bruche et Mossig, le nom même du territoire, reflète ses richesses naturelles et son inscription dans un cadre de vallées bien irriguées, écrin vert à proximité d’un pôle métropolitain d’envergure européenne, cadre de vie de qualité pour les familles qui viennent s’installer ici. Les acteurs du territoire ont à cœur de préserver ce cadre de vie entre moyenne montagne, contreforts viticoles et riche plaine agricole.

Les habitants, aspirant à une haute qualité de vie, sont appelés à s’engager dans une réduction de leur empreinte environnementale. Dans le contexte du PCAET Bruche Mossig, elle renvoie aux enjeux de protection du climat, des paysages et de la biodiversité. Le territoire bénéficie d’un environnement exceptionnel (forêts, cours d’eau, coteaux et petites montagnes, terres agricoles…) et donc d’un potentiel important. Cet environnement d’exception requiert une attention et une ambition particulières qui se traduisent par les efforts suivants :

  • Le développement des mobilités alternatives au « tout-voiture »,
  • La consolidation de la filière bois,
  • Le recours à des solutions reposant sur la Nature .

Le maintien de ce cadre de vie est la condition pour maintenir une attractivité du territoire à horizon 2050 : l’attractivité résidentielle de ce territoire pour les futures générations en dépend.

 

AXE 4 : UNE STRATÉGIE AIR-ENERGIE-CLIMAT MOBILISATRICE

Le PCAET est une démarche de planification stratégique et opérationnelle, néanmoins il ne saurait rester un simple document de référence et doit au contraire devenir l’outil d’une mobilisation forte de la part des acteurs territoriaux contribuant à son élaboration. Trois vecteurs d’action permettront cette mobilisation :

  • La valorisation des projets vertueux sur le plan de l’environnement, 
  • La mobilisation et la sensibilisation,
  • Le suivi régulier du PCAET.

Co-construction du programme d’action

Le programme d’action est la colonne vertébrale du PCAET. Il rayonne sur l’ensemble du territoire en définissant quelles actions devront être mises en œuvre (et par quels acteurs) pour atteindre les objectifs fixés dans la stratégie.

Les élus du territoire ont souhaité répondre de façon rapide, concrète et pragmatique à la nécessité d’agir sur ces questions environnementales avant l’adoption finale du PCAET. Ainsi, ils ont sélectionné trois thématiques issues de la concertation pour continuer les échanges fructueux de cette co-construction du Plan Climat et commencer rapidement une mise en place des actions proposées :

Une concertation opérationnelle se tiendra quand les conditions sanitaires le permettront, avec les élus et le grand public dans le but de choisir les actions proposées lors de la concertation, de les hiérarchiser, et de discuter de leur mise en œuvre (portage, calendrier, financement etc).

Le Club Climat

Le PETR a créé un « Club Climat » pour construire avec des représentants de la société civile, une réponse opérationnelle. Cette instance repose sur quelques principes :

  • Une démarche collective au-delà des étiquettes, réunissant habitants, associations, élus et entrepreneurs du territoire
  • Un espace de réflexion et d’action pour la transition : Construire le programme d’action et participer à sa mise en œuvre
  • Une ouverture d’esprit, un esprit critique et le droit à l’erreur : « Chacun a le droit de s’exprimer, nous avons le droit de nous tromper »
  • Pragmatisme et efficacité : Pas de « réunionite », une démarche projet, des actions quantifiables

Plus de 50 citoyens volontaires ont participé aux ateliers du Club Climat. Trois rencontres se sont déroulées entre décembre et février sur chacune des trois thématiques. L’objectif était de rédiger des fiches actions détaillées afin d’évaluer le plus justement les enjeux, de cerner les effets attendus, de définir l’objectif de l’action, le public visé, et les étapes clefs.

Je souhaite participer à la construction du programme d’action : contacter Nicolas Dalibot



Aller au contenu principal